Domaine William FEVRE à Chablis

Publié le par Patrice Spannagel

Domaine William FEVRE à Chablis

 

Petite visite au Domaine William Fèvre à Chablis, le plus gros producteur de Chablis et l’une des références dans cette partie du vignoble bourguignon.

Que dire : 2 millions de bouteilles, 50ha, fait partie du groupe Henriot, 7 Grands Crus, vendanges manuelles, …

 

 

 

Petit Chablis 2007 – 9,70€

 

Le nez est très ouvert sur des notes de fleurs jaunes et de fruits jaunes. La finale est sur les épices et la minéralité.

La bouche possède une attaque très franche, avec une belle acidité, mais une pointe de malique. Les arômes sont sur les fleurs blanches. Le vin possède une légère salinité.

Un vin simple, frais, d’entrée de gamme.

 

12/20

 

Chablis Domaine 2007 – 12,70€

 

Le nez est un peu plus fermé sur des notes de fruits à chairs jaunes surmurîts, de fleurs jaunes, avec une pointe beurrée.

La bouche possède une attaque souple, avec une acidité fine et tendue. Une pointe de réduction en bouche. Les notes sont très florales, avec une touche de fruits blancs et de yoghourt bulgare. La finale est belle, mais courte.

Le verre vide laisse apparaître des arômes de coing et d’abricot.

 

13/20

 

Chablis 1er Cru « Beauroy » Domaine 2007 – 23,90€

 

Le nez est assez fin, un peu plus fermé sur des notes d’épices fines sucrées (gousse de vanille), de fleurs jaunes, et de légers fruits blancs surmurîts.

La bouche possède une attaque souple, avec un très beau gras tout au long de la bouche. Le vin est très bien structuré, avec des fines notes de minéralité, de fleurs blanches, d’épices salées. Quelques agrumes confits font aussi leur apparition en fin de bouche. La finale est sur une belle salinité, avec une amertume fine.

 

14/20

 

Chablis 1er Cru « Vaillons » Domaine 2007 – 23,90€

 

Le nez est ouvert, mais il y a une pointe de réduction. Contrairement aux autres vins, on est beaucoup sur les fruits jaunes, les fleurs jaunes et le beurre légèrement fondu.

La bouche a un joli gras fin et est accompagné d’une belle acidité fine et fondue. Le fil conducteur de ce vin est la salinité. Les arômes sont lactés, sur les fleurs blanches, avec de légères notes de fruits à chairs jaunes.

Bien, sans plus.

 

13,5/20

 

Chablis 1er Cru « Valorent » Domaine 2007 – 31,40€

 

Le nez est très bien fait, sur des notes de poivre blanc, de fumé, avec des touches fines d’épices. Il y a une petite pointe d’infusion.

La bouche est très grasse, avec un très beau volume. Le vin possède une très belle puissance, autour des épices, des notes d’élevages, de fleurs blanches, avec une très grande complexité. La finale est sur une touche de noisette fraîche. Belle salinité et amertume en fin de bouche.

 

15,5/20

 

Chablis Grand Cru « Bougros » Domaine 2007 – 44,90€

 

Un nez très ouvert sur les fruits à chairs jaunes/blancs, et d’herbes fines. Un beau nez avec une pointe mentholée.

La bouche est souple avec une belle complexité. On est majoritairement sur les fruits à chairs jaunes, les épices et de légères notes d’élevages. La finale est sur les tanins de bois alliés à l’amertume du vin, ce qui donne un mélange assez « space », cependant la salinité du vin gomme un peu ceci. Le verre vide laisse ressentir des notes de liqueurs.

Un vin à oublier 15 ans dans la cave.

 

15/20

 

Chablis Grand Cru « Les Clos » Domaine 2007 – 55,30€

 

Le nez est ouvert sur une belle pointe de fruits, de vanille, de cannelle. La finale est sur des fruits à noyaux.

La bouche a une attaque douce, avec une belle ampleur. Le mélange du gras du vin, de vanille, d’épices (poivre, muscade), de fruits blancs et jaunes compotés, et de fleurs blanches est très agréable. Il y a de nouveau une touche tannique, mais plus agréable alliée à une belle salinité et minéralité.

 

16/20

Publié dans Bourgogne

Commenter cet article

Alain Marcuello 14/08/2009 15:30

Bonjour
je viens de lire votre commentaire sur William Fevre, je voulais juste corriger une information William Fevre est loin d'être le plus gros producteur de Chablis la cooperative c'est 8 Millions de Bouteilles des Laroche, Durup ou Brocard approche ou dépasse les 4 millions de bouteilles.
cordialement
Alain

vin de bourgogne 02/07/2009 12:16

je reprends mpn cahier de dégustation (1er cru 2007) : Bouquet d’un grand raffinement évoluant sur des notes d'agrumes, de fruits à chair blanche et de fleurs. Frais, souple, il est marqué par des notes minérales, typiques de l'appellation.
Bonne dégustation !

EricL 16/04/2009 18:56

Bonsoir,

merci pour le CR. je suis pour la valorisation di travail du vigneron;..mais là, gloups, les tarifs !!!...

Denis 29/03/2009 15:17

Ils ont perdu leur étoile ds le guide de la RVF